Accueil > Critiques > Romans > Comme des rats morts de Toth Benedek

Comme des rats morts de Toth Benedek

Entre alcool, came et sexe, image de la jeunesse déroutante et pourtant si vraie.
Heureusement, la compétition sportive "natation" les sort un peu de ce marasme
Récit bien écrit et bien mené
<118866>

Jeudi 14 juin 2018, par L’équipe


Répondre à cet article