Accueil > Critiques > Romans > David Bowie n’est pas mort de Sonia David

David Bowie n’est pas mort de Sonia David

D’abord il y a le décès de la mère, une femme hautaine, distante et froide. Ses trois filles en vidant l’appartement vont découvrir une autre réalité et de nombreuses preuves d’amour.
Un an plus tard, le père qui était séparé de la mère décède aussi : un père aimant, protecteur, généreux et là encore en découvrant l’intime de cet homme, une autre facette se dévoile
Entre les deux, la mort de David Bowie les renvoie à l’adolescence, à une époque où il y avait de la complicité mais aussi le besoin de reconnaissance, le besoin d’amour, le besoin de se différencier des autres sœurs.
Ce livre nous raconte la famille, son poids, son pouvoir de cohésion, l’importance de la place dans la fratrie, et que l’on le veuille ou non, le caractère et les comportements que l’on hérite de ses parents. un coup de cœur de Françoise

Dimanche 11 février 2018, par L’équipe


Répondre à cet article