Accueil > Critiques > Romans > Et toujours les forêts de Sandrine Collette

Et toujours les forêts de Sandrine Collette

Abandonné par son père et sa mère, Corentin est confié à Augustine, une vieille dame un peu effrayante qui vit à la lisière de la forêt. Elle lui donne la connaissance des herbes et des plantes. Puis elle l’incite à partir à la grande ville faire ses études. Là il se laisse entraîner dans des fêtes perpétuelles. Les conséquences du changement climatique, la chaleur suffocante, la sécheresse annoncent une catastrophe imminente.
Sorti le dernier des catacombes où ils passaient la soirée avec d’autres étudiants, il découvre un monde dévasté par le feu, une terre stérile, des arbres calcinés, des voitures et des maisons en ruine, la mort de tous les êtres humains et des animaux, un monde sans soleil où tout est gris. Son seul désir est de retrouver Augustine à 400km de là. Nous le suivons alors sur des routes au macadam fondu et l’accompagnons dans l’organisation de sa survie.
Comme dans chacun de ses romans, Sandrine Collette explore l’âme humaine face à des circonstances extrêmes. Ce sont à chaque fois des pages qui nous font réfléchir sur notre futur, sur les problèmes écologiques, sur notre impact face aux dérèglements climatiques.
Un coup de coeur d’Isabelle

AuteurSandrine Collette
ÉditeurJC Lattès
CollectionLittérature française
Format21 cm
Année de publication2020
Importance368 p
Mots clésLittérature ; Littérature française ; Romans français ; 101 litt francaise ; Beaux-livres littérature ; Romans ; Littérature Française ; Littérature Grand Format ; LittÉrature francaise ; Romans francophones grand format ; Littérature français ; Litterature ; Littérature francophone
ISBN/ISSN/EAN978-2-7096-6615-2
Prix20,00 eur
Lien sur cette ressourcehttp://www.librairiedialogues.fr//ws/book/9782709666152/unimarc_utf-8


Exemplaires

Code barre Cote Support Localisation Section Disp.
079021 R COL E Livre Rumegies Romans Retour le 26/09/2020

Votre compte de lecteur

Identifiez-vous pour réserver cet ouvrage ou donner votre avis.

Dimanche 2 février 2020, par L’équipe


Répondre à cet article