Accueil > Critiques > Romans > Kouri de Dorothée Werner

Kouri de Dorothée Werner

Ce roman imagine la vie de Germaine Tillion, alias Kouri, son nom de résistante après Ravensbrück. Dans des circonstances particulières, puisqu’il s’agit d’un procès de deux anciennes gardiennes de camp, on chemine avec Kouri jusqu’en Allemagne, lieu du procès. Tout au long du trajet, les souvenirs du camp de concentration se mêlent au présent : les personnages rencontrés, les bruits, les odeurs, la nature observée font résonance avec la tragédie des camps et la question récurrente : comment vivre après cela ?

Lundi 7 décembre 2015, par L’équipe


Répondre à cet article