Accueil > Critiques > Romans > L’expo 58

L’expo 58

Très bon roman plein de rebondissement. Thomas Foley, employé au ministère de l’information à Londres, est envoyé pour superviser la construction du pavillon britannique de l’exposition universelle de 1958 et particulièrement un pub, le Britannia, qui doit montrer la culture de son pays. Ces mois à Bruxelles vont être très mouvementés avec tous les personnages qu’il rencontre, car, l’expo est l’occasion d’espionnage entre les pays, surtout pour la technologie du nucléaire. Parodie de roman d’espionnage, évocation intéressante de l’Angleterre de cette période, attrait de la modernité et de la liberté et en même temps attachement aux traditions du pays ; ce sont les différentes facettes de ce roman qui se lit très facilement. Marie-thérèse

AuteurJonathan Coe, Josée Kamoun
ÉditeurGallimard
CollectionDu monde entier
Format21 cm
Année de publicationDL 2014
Importance1 vol. (329 p.)
Présentationjaquette ill. en coul.
ISBN/ISSN/EAN978-2-07-014279-8
Prix22 EUR


Exemplaires

Code barre Cote Support Localisation Section Disp.
045349 R COE E Livre Brillon Romans Disponible

Votre compte de lecteur

Identifiez-vous pour réserver cet ouvrage ou donner votre avis.

Mercredi 29 octobre 2014, par L’équipe


Répondre à cet article