Accueil > Critiques > Romans > L’incolore Tsukuru Tazaki

L’incolore Tsukuru Tazaki

Quand il était lycéen, Tsukuru faisait partie d’un groupe d’amis très unis. Tous avaient une couleur dans leur nom et s’appelaient par cette couleur sauf lui, dont le nom signifiait "celui qui fait, qui construit". Après le lycée, alors que les 4 autres restaient à Nagoya, lui partit à Tokyo. Un jour, on lui signifia qu’il ne devait plus revoir le groupe, sans lui donner de raison. Cet évènement le bouleversa et pendant un moment, il vécut un peu comme un somnambule. Après ses études, il devint architecte et dessina des gares comme il le voulait. Il rencontra Sara qui l’invita à retourner dans son passé pour essayer de comprendre ce qui était arrivé.
Roman très intéressant qui décrit l’itinéraire de cet homme et la nécessité de bien comprendre le passé pour construire l’avenir. Marie-Thérèse

AuteurHaruki Murakami, Hélène Morita
ÉditeurBelfond
CollectionLittérature étrangère
Format23 cm
Année de publicationimpr. 2014
Importance1 vol. (367 p.)
Présentationcouv. et jaquette ill.
ISBN/ISSN/EAN978-2-7144-5687-8
Prix23 EUR


Exemplaires

Code barre Cote Support Localisation Section Disp.
18624240021 R MUR I Livre Brillon Romans Disponible
046009 R MUR Livre Rosult Romans Disponible

Votre compte de lecteur

Identifiez-vous pour réserver cet ouvrage ou donner votre avis.

Dimanche 8 février 2015, par L’équipe


Répondre à cet article