Accueil > Critiques > Romans > La robe blanche de Nathalie Léger

La robe blanche de Nathalie Léger

Très beau roman, bien qu’un peu déroutant au début. La narratrice juxtapose le destin de 3 femmes :
- une en fuite, poursuivie par des cavaliers, à partir d’un tableau de Boticelli
- une artiste italienne, Pippa Bacca, partie de Milan en autostop en mars 2008, vêtue d’une robe de mariée, à travers les Balkans dans le but de réparer les horreurs de la guerre mais elle sera violée et tuée en Turquie
- la mère de la narratrice qui a beaucoup souffert, humiliée par son mari et qui demande à sa fille de la venger par l’écriture. La robe blanche fait un peu le lien entre ces 3 femmes, elle signifie le projet de réparer le mal.
Roman très bien écrit et attachant. Marie-Thérèse

AuteurNathalie Léger
ÉditeurPOL
Année de publication2018
ISBN/ISSN/EAN978-2-8180-4590-9


Exemplaires

Code barre Cote Support Localisation Section Disp.
073867 R LEG R Livre Rumegies Romans Disponible

Votre compte de lecteur

Identifiez-vous pour réserver cet ouvrage ou donner votre avis.

Lundi 8 octobre 2018, par L’équipe


Répondre à cet article